Autour de la sagesse

Suis-je devenu sage à l’âge de déraison ?

Quelle est cette sagesse ? Mélange de finesse,

D’écoute et puis d’amour, de temps et de tendresse

Pour nous hisser, pressés, avec délectation

Vers des sommets brumeux, des pentes vertigineuses… ?

 

Accomplir son devoir exige humilité.

Loin des strates et des ors, la quête besogneuse,

Doit s’accomplir à l’ombre, dans la tranquillité

De nos cœurs assagis, pour que la lumière pleuve ;

Pour que nos frères profanes, suivent avec affection,

Les sillons que nos rames laisseront sur les fleuves,

Comme des témoignages, mais sans ostentation,

Pour décrire nos parcours et dire notre dessein ;

 

A l’âge intermédiaire, nous devons nous saisir

Des attributs du grade et avancer sereins,

Sur la route sinueuse, pourvoyeuse de plaisirs

Et d’épreuves aussi, mais le parachèvement

Du temple de nos rêves, vaut bien le sacrifice

D’une si longue attente, et quand l’avènement

Eveillera leurs cœurs, nous pourrons fièrement

Nous dire vertueux pour avoir fui le vice.

 

Soyons prêts à l’action pour éclairer le monde

Combattre l’ignorance, éteindre l’obscurantisme

Et raviver l’espoir et le militantisme

D’un amour infini à répandre à la ronde…

 

  • Vues4100
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. ELYSEE 4 ans Il y a

    Il est un âge où la sagesse fait place aux tourbillons de la vie…..

    Mais où commence la sagesse… À méditer sans aucun doute….

    Amicalement

  2. Perceval 3 ans Il y a

    Voilà qui est bien dit !
    surtout les quatre derniers vers !
    Amitiés
    Perceval

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

quis, facilisis odio vel, libero commodo felis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?