La nuit.

  Pas un bruit, juste Le froissement des chevelures Endormies. Dehors la ville vit toujours, Elle ressemble à une immense Fourmilière où vont et viennent Des ombres, qui dansent et s’envolent à la lumière des phares, arpentent inlassablement ces pavés luisant sous l’ondée de début de nuit. Mais la...

Continuer la lecture

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

92c41c9e667e78c64c7f078882fb4725h
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?