Auteur et acteur, malgré lui….

Agissons sans détour pour parler de nos Cours…

Venez Mon Bon Ami, donnez vous donc la peine
D’entrer dans mon salon pour causer de votre art.
Je veux que votre gloire émanant de la scène,
Trouve ici même écho qu’au disert boulevard.

– Je ne suis qu’un acteur qui aime à composer
– Sur les faits de la rue ou les airs de salon.
– Mon esprit détracteur aime bien arroser
– La personne incongrue avec port d’étalon.

Votre humeur sait toujours s’occuper du beau monde
Et donner à chacun sa petite leçon.
Fustigez donc ces gens qui nourrissent la fronde
En partant ferrailler pour dauber leur façon.

– Ne pouvant témoigner que des actes commis
– Je m’applique à doser les recettes du soir,
– Et les sers gentiment, sans aucun compromis,
– Afin de mieux gloser, calé sur mon perchoir.

On vous a interdit de jouer quelque pièce
Tant son zèle affûté fustigeait trop nos pairs.
Savez-vous que leur port affublé de finesse
Ne saurait supporter vos propos bien trop clairs.

– Je prête la tendresse à tous les démunis
– Qui veulent dans le droit restaurer leur honneur,
– En donnant du bâton, aux gros fats impunis,
– Aux tyrans, aux tricheurs qui agissent sans cœur.

Hélas, vous persistez à croquer des gens bons
En jetant l’anathème au parquet de vos planches !
Gardez vous de donner si souvent du bâton
Car la caste à son tour aurait quelque revanche.

– Vous semblez curieux en ce mal d’impatience
– Qui vous met trop souvent dans un dur inconfort.
– Je sais que vous aimez agrandir votre science,
– Lors visez le modeste et montrez nous son port.

Monsieur, dans ce discours j’entends peu d’ironie
Et je vais m’empresser d’adopter ce statut.
Vous m’avez donc appris ce que chacun renie
A savoir le bon goût d’un si bel institut.

Point ne faut, pourtant, trop en dire afin de ne médire…

  • Vues2231
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Larsenbac 6 ans Il y a

    J’aime les gens bons, et laisse aux six (bourgeois de Calais) le soin de traduire ce plaidoyer en haut lieu, pour ne pas te voir rouler sous la table et subir la bastonnade… 🙂

    L@rs

    • Auteur
      Tonin Dulot 6 ans Il y a

      Que d’allusions culinaires pour dire que tout se mitonne avec soin…quant au bâton, je suppose qu’il est de Justin Bridou…

      Partage gourmand…

      sourire
      Tonin

  2. Amarante 6 ans Il y a

    Tonin, si tu continues comme cela à monter la barre de poème en poème, ils seront bientôt hors d’atteinte pour moi.

    De même, à qui et à quoi pensais-tu quand tu disais dernièrement :

    ” J’aime bien ce style…si nous reprenons les anciennes correspondances, nous pourrons de nouveau écrire ainsi..”

    Là aussi je crois bien ne pas avoir compris.

    ❀ Amarante, dilettante ❀

    • Auteur
      Tonin Dulot 6 ans Il y a

      Hello chère complice,

      Je pensais à nous pour relooker une ancienne connivence…

      Le temps viendra de tourner l’épisode suivant…
      A notre imagination donc

      Bien à toi
      Tonin

  3. Amarante 6 ans Il y a

    Une ancienne connivence qui ne demande qu’à se remettre au goût du jour.

    En attendant la suite du feuilleton, je vois que tu joues la carte du tendre.
    Inutile de préciser que, dans ce registre-là, j’arrive à mieux comprendre

    Je suis même très tentée par une incursion dans cette cour d’amour…

    Bien à toi
    Amarante

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Curabitur neque. Praesent libero. Praesent Lorem Phasellus Nullam pulvinar eleifend

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?