Rien

Le silence

La souffrance et la mort

La mort le matin, la mort le soir, toujours la mort

Rien

La violence 

Sous la danse des corps

Encore et encore, partout, la mort

 

Entre les murs de briques aux couleurs rouge sang

Les couloirs sombres gris, hurlent dans le néant

Les âmes opprimées, les bêtes entassées

Le feu et la poussière, les cendres dispersées

Les familles, les hommes, les femmes, les enfants

Ne sont plus que bétail, masse de corps suintants

 

Où sont les dieux, où est justice

Ressens le mal et le supplice

Dans cet enfer, affreux décor

Il n’y a rien, rien que la mort

  • Vues650
  • Évaluations12345
2 Commentaires
  1. Auteur
    Sebastien-Lauria 1 semaine Il y a

    Crédit photo : Josselin Rossi

  2. Daroca 7 jours Il y a

    Cils de Vie
    Vent le ressent

    Une danse enlace
    Os de mémoire .

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Curabitur libero Donec risus lectus et, sit suscipit commodo eget accumsan neque.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account