Au val d’orgueil

Dans la vallée de l’hyper-égo

Résonne à l’infini un écho.

Il empêche le silence,

Et bride ce que l’on pense.

Les idées deviennent sentences.

Ses habitants sont si fiers

Qu’ils pensent incarner la lumière.

La seule qui éclaire suffisamment la vie.

Ils croient que pour cela on les envie.

J’ai traversé cette vallée

Pensant même m’y installer.

J’ai vite repris mon bagage

Avant que ne se referme la cage.

Trop étroit est ce vallon,

Et bien pâle son pavillon.

Je crains qu’en posant ces mots

Sans vraiment les peser

Mon âme trop empesée

 Ne soit restée coincée là-haut.

  • Vues1796
  • Aime1
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Georges IOANNITIS 4 mois Il y a

    Dommage trop pompeux et creux, avec des rimes aux forceps. Désolé. G.I.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

adipiscing commodo ut tristique felis neque. tempus leo. risus elementum massa Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account