Au petit matin…

Au petit matin, nos deux corps se retrouvent,

Ils s’embrassent, s’entrelacent , se caressent,

Dans un ébat langoureux que nous éprouvent.

Tu me couvres d’amour telle une princesse.

 

Au petit matin, tu as rejoint ma couche,

De tes caresses, tout mon corps frissonne,

Tes baisers me mettent l’eau à la bouche,

Entièrement toute à toi, mes sens, j’abandonne.

 

Au petit matin, nos deux corps se découvrent,

Avec un désir fou de toujours et d’encore.

Timidement, mes jambes, doucement , j’entrouve,

Accueillant la chaleur de ta bouche qui me dévore.

 

Au petit matin, enfin nous nous sommes mélangés,

Offrant l’un à l’autre, l’acharnement de nos désirs.

Je te fais l’amour tel une diablesse surexcitée,

Je m’acharne comme jamais pour te faire jouir.

 

Au petit matin, je m’endors dans tes bras,

Avec seul regret de ce moment fugace,

Devoir repartir chacun sur ses pas,

Sans savoir jusque quand, cela m’agace.

  • Vues2290
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

velit, vulputate, ut quis mattis Donec Aliquam venenatis, sit

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?