Au parfum de ton ombre douce….

La vie est là
Dans ses poumons de mousseline
De flânerie chaleureuse
De chagrin de solitude
Avec les sculpteurs de strophes
Avec les yeux morts des mendiants
Des plaisirs perdus
D’accent pénètrant

La vie est là
Qui roucoule
Sous les grands rameaux de la poésie
Avec dans leurs fragilités
Des choses infiniment petites

La vie est là
Loin de toi mon amandier du désert
Mon oiseau
Mon océan
La vie est là
Dans le pli de ma robe neigeuse
Blanche comme la colombe
Et la lumière glisse encor
Sur les eaux de rivières

La vie est là
Sans loi …sans toi
Dans le coeur engourdi
De vaines attentes
Dans le mauve des herbes hautes
Entre ta vallée et ma mélancolie

La vie est là
Et le souvenir cuisant de ton beau visage
M’inonde de tendresse
Chaque frisson dort sous tes paupières
Le baiser de l aube
Se dépose comme une promesse
Sur mon front

La vie est là
J’ai des cerises sur les oreilles
Et dans ma poitrine cogne
La légèreté du jour lent
De tout ce qui mord
De tout ce qui ronge
Comme la fleur poussant sur la pierre
Et la terre philosophale
De tout ce que tu m ‘apportes

La vie est là
Tout va à l’âme de ta personne
De tes baisers que je sais succulent
Pour m’infuser ton venin de bonheur
Comme un sanglot enseveli
Dans la mollesse du ciel aveugle.

  • Vues1339
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Pooete 5 ans Il y a

    Bonsoir josy,
    comme c’est mélodieux,
    “La vie est là” ,
    “le mauve des herbes hautes”,
    les “cerises sur les oreilles”…
    Tout me plait dans ton poème 🙂

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

tempus justo adipiscing mattis eget id facilisis mi, Nullam sem, elit. Donec

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?