Au fil du temps

Je ne sais à quel moment de ma vie j’ai su que j’étais brisée.

Par ce que je n’étais pas assez.
Par ce que je n’étais pas.
Par ce que.

Je me suis regardé dans le miroir,
Et j’ai vu au fond de mes yeux les débris de mes rêves passé.
Ils n’avaient pas disparue mais étaient caché à lisière de mes cils humidifié.

J’ai brisé ce miroir qui a reflété ma propre haine de moi même,
Je l’ai maudit pour m’avoir montrer un tel mal être.

J’ai vu le monde comme il était, ce qui m’a valu d’être ce que je redoutais.
J’aurais voulu hurler de rage mais ma voix fut étranglé par mes larmes.
Je ne sais à quel moment de ma vie j’ai su que j’étais brisée.
Mais je l’étais.

  • Vues2084
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. personne 3 ans Il y a

    https://www.youtube.com/watch?v=5gXGDJ1CvDQ
    Maître Gims – Brisé

    Eteindre les flammes par les flammes.
    Le cerveau c’est le coeur !

    Amitiés
    personne

  2. Raymond 3 ans Il y a

    Quand on est investi dans le coeur c’est dur, très dur d’être nourrit de fausseté j’ai eu ça sur l’ancien jepoeme.

    j’ai aimé te lire
    Cdt Raymond

  3. Trémière 2 ans Il y a

    Joli soir Andraste,

    Je comprends ce genre de solitude : elle est harassante 😉

    Je te souhaite une bonne fin de soirée.

    Rose *** qui ne t’a pas oubliée

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aenean id accumsan ut Praesent felis non ut sed ut odio

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account