La clarté frissonnante
est empoignée par la pierre d’or
– caresses fossilisées, ailes momifiées,
allures nobles réfugiées
dans un silence immobile.

Touchée au coeur,
la pierre fond en larmes,
et un torrent de vie
exclamé d’un brasier nu
vient nourrir une terre endormie.

L’eau de gouttelettes
éveille les feuilles qui,
bruissantes, font frémir
le tronc noué de siècles.

  • Vues734
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut Aliquam quis id, vel, luctus mattis consequat. elit.
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account