Attendre ton retour

Attiré par le large, tu as voulu partir,

Aucune de mes suppliques n’a su te retenir.

En cadence, indifférent, porté par les flots,

Tu étais bien trop loin pour ouïr mes sanglots.

 

Tu m’as laissée, perdue, dans les dunes dorées ;

Te regarder au loin m’a tout d’abord brisée ;

La beauté du paysage a fait sécher mes pleurs,

Ton absence devenait familière à mon cœur.

 

Et moi, seule, maintenant, sur le sable tiédi,

Par de très longues heures d’attente alanguie,

Rassérénée par le doux murmure marin,

Et par le vent, sur mes cheveux, glissant sa main,

 

Bercée très tendrement par le chant des oiseaux,

Mes pensées transportées par la magie des eaux,

Je m’assoupis, tranquille, certaine de ton retour ;

Car je sais que la mer me rendra mon amour.

 

Si des terres lointaines élèvent en barrières

Des montagnes imposantes et des falaises altières,

Si des vagues hautaines formant de vastes creux

Dans l’océan te gardent avec leurs grands bras bleus,

 

Quand viendra la marée, mes songes emportés

Trouveront ton esprit dans l’étendue salée ;

J’irai vers toi sans peur, sur les ailes du sommeil,

Te conterai une vie emplie de mille merveilles.

  • Vues1351
  • Aime0
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. Fleurette des champs 2 mois Il y a

    J’aime cette lecture tendre, mélancolique, beaucoup de questions posées, et une grande tristesse..mais l’espoir bien présente,,,
    merci

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account