Anniversaire

Je te souhaite maman, un bon anniversaire,
Fais en sorte s’il te plaît, en te forçant un peu,
Qu’il y en ait encore, nombreux et fastueux,
Car nous avons besoin toujours de ta lumière.

Du fond de notre Afrique nous lèverons nos verres,
Mais tairons sois en sûre, ton âge respectable,
Le temps creuse des sillons que la raison vénère,
Car la sagesse s’acquiert aux derniers “tas” de sable…

Nous avons peu parlé et j’ai tant à apprendre,
Transmets-moi ta mémoire, patiemment, tendrement,
Si riche patrimoine que je saurai bien rendre
A mes filles chéries qui t’aiment énormément.

Il y a quarante ans je t’écrivais ceci:

“Guéris vite et reviens nous ma chère maman
Car dans tes yeux brillent deux diamants
Qui doucement se posent, et puis veillent sur nous…”

Les diamants, éternels, continuent de briller
Et nous avons besoin de cette lumière là;
Puisses-tu de tes maux guérir une autre fois,
Et j’userai mes mots pour t’en remercier.

Nous ouvrirons les portes des souvenirs enfouis
Exhumerons sereins les ratages, les bonheurs,
Tout un cher patrimoine confiné dans l’oubli
Qui a tissé nos vies et adouci nos coeurs.

  • Vues1487
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Auteur
    victormarie2 3 ans Il y a

    Il y a quarante “on” m’annonça que ma mère était atteinte d’un cancer incurable, j’avais alors 14 ans, et, en ces temps “reculés” la médecine de Villejuif interdisait aux mineurs d’approcher à moins de cinq mètres le malade auquel l’on parlait derrière un écran protecteur à cause des radiations…
    Ma mère fête dans quelques jours ses 93 printemps…Il y a comme cela quelquefois des petits miracles. Le poème ci dessus fut écrit pour ses 87 ans…au fait, à, vos calculettes, quel est donc mon age ?
    Amitiés
    VM

    • Mireille Masson 3 ans Il y a

      Bonsoir Philippe !
      Je suis passée par toutes sortes d’émotions en lisant ton poème, et la joie a effacé la tristesse mais le bonheur est dans chacune de tes lignes.
      Ton âge ? Je ne sais pas compter ! ! Et le mien, alors ! ! Ouille !

      Mes amitiés
      Mireille

      • Auteur
        victormarie2 3 ans Il y a

        Bonsoir Mireille et merci pour tes encouragements…Pour l’âge c’est une devinette “facile”
        Je dis dans le poème “Il y a quarante ans…” le poème cité (“guéris vite et reviens nous…”) fut écrit à quatorze ans, tandis que celui que je présente ici fut écrit pour les 87 ans de ma mère qui en a aujourd’hui 93… donc 40 + 14 +93 – 87 = …. Mais je fais beaucoup plus jeune …bien entendu !
        Bises
        Philippe

  2. melodie rebelle 3 ans Il y a

    Émue, courage à ta mère, à toi et ta famille, pleins de bonnes ondes

    Amitiés

  3. melodie rebelle 3 ans Il y a

    v+*****

  4. Trémière 3 ans Il y a

    jolie nuit Philippe,

    il existe donc de vrais miracles !!

    tu avais 14 ans et j’imagine que tu as dû être très choqué par la maladie de ta maman .

    Bien à toi

    Rose

  5. Trémière 3 ans Il y a

    + vote et étoiles

    ” sourire” de Rose*

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nunc id, consequat. ut id adipiscing Lorem id elementum

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account