Amour tendresse

Lorsque tu poses
sur mes genoux, tes mains
que sous ma jupe, tu remontes lentement
le long de mes cuisses offertes et prolonges
tes caresses sur mes hanches
pour atteindre le creux de mes reins
que tu t’attardes sur mon ventre
contournant en suite mes seins déçus d’être ainsi oubliés
malgré la douceur de tes lèvres qui effleure
ces boutons de rose gonflés de désirs
que continues ton voyage sur mes épaules et mon cou
et que tu redescends délicatement le long de mes bras
que tu enserres mes poignées m’interdisant
tous mouvements de révolte
pour offrir à tes baisers la paume de mes mains.
Je sais que je suis femme, ta femme.

  • Vues2831
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Georges IOANNITIS 7 mois Il y a

    Merveilleux langoureux, troublant. Amitiés, Georges.

  2. Auteur
    SYL30 6 mois Il y a

    Avec un peu de retard , merci à vous.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

facilisis et, risus ut amet, ultricies ante. nec Lorem

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account