Alzheimer…mon dernier cri.

Alzheimer—mon dernier cri !

 

J’écris du fond de mon âme,   

Éclairé par la seule flamme

De ce qui me reste de souvenirs

Qui naviguent à la dérive.

 

J’habille avec des mots ma douleur

Pour ne pas confronter mes peurs,

Je maquille ma tristesse        

Pour camoufler ma détresse.

 

On me conte trop souvent ma jeunesse

Que je me rappelle avec tendresse,

Pourtant, ce n’est pas d’elle que je me méfie,

Mais bien de mes souvenirs d’aujourd’hui.

 

J’appréhende mes lendemains…

Vous reconnaitrais -je encore demain ?

Souvent, mes souvenirs s’évanouissent

Et ne savent plus où ils habitent.

 

Ils se couchent à l’abri de ma mémoire

Et doucement, s’endorment dans le noir.

Dites moi … Es-ce le jour ou le soir?

Je ne sais plus…Il neige sur ma mémoire.

 

Robair.

Protégé par Droits d’Auteur.

  • Vues1378
  • Évaluations12345
13 Commentaires
  1. Personne 5 mois Il y a

    Toujours très bien exprimé, une maladie horrible, perdre la mémoire il y a rien de pire pour les proches et la famille de cette personne…….. Aujourd’hui il y en a de plus en plus qui sont atteint de cette maladie malheureusement.

    1 V + *****

    Bonne journée ensoleillée
    Personne 😉

    • Auteur
      Impoésie 5 mois Il y a

      Une maladie horrible, c’est vrai.
      J’ai écrit ce texte pour 2 personnes qui étaient très proches
      de moi. et qui nous ont quittées.
      Merci personne de votre visite.
      Impoésie ;D)

  2. mariepierre18 5 mois Il y a

    Très joliment écris, cette maladie est la pire de toutes. Mon beau-frère en est atteint. Et pour toute la famille c’est très difficile de le voir vieillir ainsi. A vrai dire on espère tous qu’il s’en aille le plus vite possible.
    Bonne journée.
    Amitié.
    Marie-pierre

  3. SYL30 5 mois Il y a

    Très touchant poème sachant que personne n’est à l’abri d’être confrontée directement ou indirectement à ce drame.
    Amitiés

    • Auteur
      Impoésie 5 mois Il y a

      Merci Syl,
      Oui, de plus en plus sont touchés comme tu dis directement ou
      indirectement.
      Merci de ton passage chez moi
      Impoésie. 😉

  4. Loulette 5 mois Il y a

    Perdre ses souvenirs,ne plus être maitre de ses sentiments,de sa vie;C’est vraiment terrible!

    • Auteur
      Impoésie 5 mois Il y a

      Très pénible, je ne sais pas si tu as vue le long métrage :
      Les Pages de notre amour. Ce film est très bien fait et il
      met en évidence très délicatement tous les aspects de cette
      maladie. Très touchant.

      Merci de ton passage chez moi qui est chez toi.
      Impoésie

  5. Loulette 3 mois Il y a

    j’ai relus ce poeme c’est très triste,
    Mais comme tu ecris bien!
    Ces choses terribles, nous bouleversent,lorsqu’on te lis,on vit ton texte!
    Je cherchais un de tes poemes sur “les larmes….”Que tu me dis ,sur un autre de tes textes ,avoir écrit apres la mort d’un de tes amis;il semble qu’il ne soit pas sur le site;Belle journée a toi!

    • Auteur
      Impoésie 3 mois Il y a

      Bonjour Loulette, je te fais parvenir Le texte que tu cherche
      Larmes d’éternité. Ce n’est pas sur la mort mais bien sur l’expérience dont je t’ai parlée.

      Larmes d’Éternité.

      Dis-moi ! Où es tu ?
      Où te caches-tu ?
      Nos cœurs vibraient en duo
      Et mon âme était ton écho.

      Quel calvaire ! Quel supplice !
      L’immense solitude de ton Fils
      Devient mienne. Du haut de mon humanité,
      Aussi j’ai crié : Pourquoi m’as tu abandonné ?

      Tu m’as baigné dans ton amour,
      Tu as fait en moi, office de séjour
      Et le coeur, brûlé par ce baiser intense
      Repose au cœur de ton silence.

      Mon âme arrive à te toucher
      Sans comprendre ta proximité.
      Elle a besoin de certitudes, de toujours;
      La fiancée s’enquiert : M’aimeras-tu toujours ?

      Derrière moi, je ne retrouve pas
      L’ombre de l’empreinte de tes pas .
      Le sable insuffle en mon âme un désert
      Si grand, que mon cœur demeure en hiver.

      Mon âme n’arrive plus à se rassasier
      Et pleure des larmes d’Éternité !
      Le cœur, lentement se vide de sa flamme
      À chercher l’absence de ta Présence.

      Pourtant, une étrange certitude
      M’habite en toute quiétude :
      Pourquoi nous interpeller nuits et jours,
      Si ce n’est que ton Cœur a besoin d’Amour !

      Peut-être que mon enfer,
      Se consumera au bout du désert
      Et qu’alors, je pourrai m’abreuver
      A ta fontaine d’éternité.

      Dis-moi ! Où es tu ?
      Où te caches-tu ?
      Mon cœur ne vibre plus en duo
      Et mon âme recherche encore ton écho !

      Impoésie
      Protégé par droits d’Auteur.

  6. Loulette 3 mois Il y a

    Toujours une force exceptionnelle dans le choix de tes mots,Tu ecris avec tes tripes,et ça donne une reelle force a ce texte poignant!Merci d’avoir pris le temps de satisfaire ma curiosité;Je n’ai pas été déue, c’est tres beau;Merci; amicalement

  7. Auteur
    Impoésie 3 mois Il y a

    Merci Loulette,
    Toujours un plaisir de savoir que quelqu’un apprécie
    car au fond oui, on écrit pour nous, mais on écrit aussi
    pour les autres souvent même sans le savoir. Combien
    de fois lisons nous une poésie d’un autre et ce texte
    nous apporte un baume ? Voilà ou le partage devient
    important.

    Je suis que très rarement sur ce site…je suis sur le
    nouveau JePoèmes que tu vois en bleu à droite de l’écran.

    Bonne Journée,
    Impoésie

  8. Loulette 3 mois Il y a

    moi je ne parviens pas a me connecter sur le nouveau site;Hedy essaie de me conseiller,mais ça ne fonctionne pas!J’ai un ami qui doit passer voir s’il peut m’aider…On verra bien; bonne soirée

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

consequat. dictum at Aenean ultricies vel,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account