“Allant vers…”

Il est sans doute minuit
moins ce qu’il manque
mais il manque toujours quelque chose
il suffit juste de trouver quelqu’un,
Je me bouscule et m’emporte
avant de tomber sur mon ombre
qui se fout de ma gueule
en devinant pourquoi,
dans la chambre à coucher
il y a deux tables de nuit
qui racontent deux histoires différentes
ou bien la même chose
mais avec des mots différents,
L’ampoule sanglote
l’aube est à voix basse
le hurlement de la nuit,
Comme elle suce encore son pouce
il ne me reste qu’un morceau de sa main
et ma libido mal strangulée,
par la fenêtre se jettent
des halos torves
à travers la robe de mariée
ou à travers ma camisole
tringlé de part en part
quoi qu’il en soit,
le dernier taxi
traîne de la banlieue meurtrie
plein son rétroviseur,
Un homme marche
et une femme vient à sa rencontre
pour lui signifier sa fuite,
Un autre homme accompagné d’autres hommes
tombe sous le charme
d’une avarie
ils en viennent aux mains
faute de pouvoir se souvenirs
de ce que coûte ce genre d’oubli,
Dans les brumes qui longent
l’acide électrique la ville
des fantômes se masturbent
en pensant a eux en vie,
J’ai acheté une boite à chagrin
et une autre pour ranger mon hochet,
Quand la première a été assez grande
pour contenir l’autre
j’ai compris que j’avais assez grandit,
Et voilà le seul crime,
commis d’office,
Ta main l’a apprise par cœur
ton cœur la pris par la main
un de nous deux était l’alibi
et l’autre le lieu du crime,
L’amour est un baiser interminable,
ton corps était le bénévole du miens
et mon corps la violence caritative,
d’une supposition,
Un peu plus loin
la route se démêlait
de ses courbes cabrées
de ses poussières insolites
rongeant sur l’échine des collines
les cendre charnues
du crépuscule,
Mon sommeil narquois
provoquait mon rêve
sans lui donner signe de vie,
Mais comme l’infini n’avait pas de suite
J’ai décidé d’en finir…

  • Vues2537
  • Aime0
  • Évaluations12345

8 Commentaires
  1. Kali Hymsädayah 2 ans Il y a

    Ce que j’ai lu de meilleur sur la toile depuis belle lurette…, sans manque de respect à qui que ce soit évidement, c’est un goût personnel.
    J’me suis régalé, Thank’s

  2. Auteur
    Randolph Lafayette 2 ans Il y a

    C’est très sympa, je compte bien en remettre une couche. Le plus vite possible. Jérôme.

  3. Isabelle 2 ans Il y a

    Un poème qui retient notre attention jusqu’au bout! Bravo Jérôme

    Merci du partage
    Belle soirée
    Bien amicalement
    Isabelle 🙂

    Je dépose mes petites étoiles + un j’aime en cadeau!

  4. Auteur
  5. Perceval 2 ans Il y a

    C’est noir comme une nuit sans fin et sans Lune !
    J’ai aimé te lire ! je reviendrais !
    Amitiés
    Perceval

  6. Zaza_Dabord 2 ans Il y a

    Parfois l’infini à de la suite dans les idées à condition de ne pas se réveiller bien sûr.
    Ecrit comme des plans séquences, c’est du silence on tourne
    Agréable à suivre
    Z. 🙂

  7. Auteur
    Randolph Lafayette 2 ans Il y a

    C’est mon cinoche de quartier !

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

odio leo. id Donec in ultricies fringilla Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account