Aléas de jeunesse

Roule vers toi cette couverture pour assouvir enfin ta soif d’ aventure
Cloitré ainsi dans l’obscurité, tu t’y injecteras ta bonne humeur
Enfilant les heures creuses d’une démence étourdissante
Plus dur en sera ta descente
Roule encore sur toi ce désespoir que tes proches te laissent percevoir
Leurs savoirs n’ y peuvent rien, il ne te sauvera pas, toi le galérien
Roule encore ta bosse sur un joli terrain de cross où enfants expérimentent les pentes
Leurs rires te ramènent vers tes souvenirs… Sombre dépression à l’horizon
Quand tu y repenses… Tu as été si con
Il n’est pas trop tard… Pour rattraper ton retard
Repart à la gare de ton avenir en y laissant ton ennemie
Armé de ton courage… Tes frissons et délirium sont à défier
Finalement, tu les vaincs, sur l’autre rive, tu aime qui tu es
Sur le sol que tu as fauché se trouvait des bonheurs que tu as piétinés
La senteur de ton malheur à attiré ce beau parleur… Jeunesse écartelée… Tu t’es laissé piégé
Omniprésent maître de ta perte cette indélébile carence de culpabilité…
Le temps à passé, guéri enfin de tout sujet de discorde… Tu as pris la corde
Suspendu au sommet de ton aptitude, un sac à foutre… Ton passé désormais sera jeter
Homme solide, laissant du sang quand il s’égratignait, ses cicatrices sont une mémoire digne
Le temps est précieux pour tout les insoucieux… Pressé d’être sans même se connaître
Puisse transparaître en mémoire les valeurs à transmettre
À l’aube de sa mort…. Cet ancien gamin… À su boire un vin divin

  • Vues539
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. gabriel-desanges 7 mois Il y a

    C’est sombre !
    Mais joliment écrit.

    Poétiquement vôtre,
    Gabriel.

Laisser une réponse

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

c97cd1bada7f08c422952679a659b9a511111111111111111111111111111
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?