ALCHIMIE

Je t’attends grandie, Ô ! Fils des Cieux
Que ton ombre cesse de veiller sur moi
De ton esprit saint, retrouver mon milieu
En ta douce présence devenir l’alpha

Je t’attends encore depuis des millénaires
Cette fin des temps paraît si éternelle
Que nos âmes se trouvent au monde de chaire
Retrouver le Divin dans l’osmose charnelle

Ressusciter l’amour, la fervante essence
Que jadis  j’eusse invoquer en toi
Au creux de mes reins, ta transcendance
L’extase de la vie, paroxysme de foi.

  • Vues1574
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id, Donec justo Sed sed risus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account