ACCENT CIRCONFLEXE / POÈME EN DUO ( AUDREY CHAMBON & KHALID EL MORABETHI )

Accent circonflexe
Écrit au dessus d’un e par un poète perplexe 
Ses sentiments semblent aléatoires, 
Son sourire cache peut-être un lourd désespoir, 
Les sens en feu, 
Le corps vacille, frôle, se colle, sans désir et s’oublie , 
Tout tombe, la maison, la table, la foi, le soi, le choix et l’esprit, 
Tout tombe, les objets, les vases, les organes, les idées, les paroles de la vie, 
Le noir tombe, les histoires, la ville, les yeux, le crâne, la mémoire et tout ce qui est dit, 
Tout ce qui est dit avant le mais. 

Mais.

Tout est tombé.
C’est une flaque obscure que le vent pousse vers le soir ;
Elle s’enfuit, elle court ; le train du désespoir
N’attend que les impatients.
Il fut un temps où les lettres entre elles se parlaient
Mais dans ce mouroir qu’en est-il désormais ?
Dans sa main une plume sans corps,
Le poète a sombré avec ses accents morts.


Poème en duo
 Audrey Chambon 
&
 Khalid EL Morabethi



—-

Tous droits réservés 

 

  • Vues1863
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent ante. tristique id Donec ut mattis dolor. dolor justo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?