A Zéro

Une fois à zéro,
Je me suis mis le monde à dos
Déserté la campagne et la ville
Tout d’une voix ne serait que vil
À chaque pas, une faute, un tracas
Je suis à bout, je suis las
Rebroussé le chemin dans un tel éclat
Je ne sais pas, je ne peux pas
Retroussé les manches pour une fois
J’ai perdu ma voix, j’ai perdu mon toit.

Qu’importe les jolies choses,
Qu’importe les jolies choses,
J’en ai eu ma dose.
Qu’importe ce qu’ils disent,
Qu’importe ce qu’ils disent,
Je suis en pleine crise.

Une fois à zéro,
J’ai pris mon sac à dos,
Accepté la campagne et la ville
Tout ce qui se deal
Une envie de voler haut
De planer jusqu’au point zéro
Retarder toutes ces dernières choses
Jusqu’à mon overdose
J’ai perdu ma voie, j’ai perdu ma foi.

Qu’importe cette fin,
Qu’importe cette fin,
Je n’en ferais rien.
Qu’importe leurs pleures,
Qu’importe leurs pleures,
Je tomberais à cette heure.

Une fois à zéro,
J’avais prévu ce tableau,
Dessiné la campagne et la ville
Ce qui se dessine.
Une envie d’immortalité
D’exister dans l’absurdité
Consumer ce qu’il en reste
Même si je le déteste
J’ai perdu mon emoi , j’ai perdu mon droit.

Qu’importe ce lendemain,
Qu’importe ce lendemain,
Je ne suis plus rien.
Qu’importe leur tristesse,
Qu’importe leur tristesse,
J’ai été de faiblesse.

  • Vues1242
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dolor sed risus venenatis eget felis Sed dictum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?