A un ami lointain

A un ami lointain
  

Le pluriel de nos vies conduit tes pas

Au-delà de mers de  solitude

Figée, la plage de certitude

Sommeille au bord des rives du trépas.

 

Ta souffrance, comme un cri de blessure

A ouvert un cratère de douleurs,

Lave brûlante aux tréfonds de mon cœur

Puis laisse la trace d’une cassure.

 

Ce silence froid qui t’accompagne

Souffle le désespoir de mon âme

Déchirure insolite, le drame

Des amours vaincues, galère et bagne.

 

Mais ici l’aube se lève et efface

Le miroir fugace de ton regard.

Déjà s’enfuit ce cauchemar blafard

Qui m’assaille, alors je me cuirasse

 

Avant que le masque indéchiffrable

De l’habitude s’affiche et mes larmes

Se cachent derrière les volets parme

De ton souvenir inaltérable.

 

Si lointaine que soit ta vie câline,

A mon cœur, j’enracine ton émoi

Et grave le murmure de ta voix

Qui résonne en cascade cristalline.

 

Au rivage de ma mémoire

Se nourrissent les feux de l’amitié

 

 Gabrielle. E.

  • Vues992
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Di Ame 3 ans Il y a

    Un joli souffle tout en douceur. .. J’aime *

    Bonjour Poétesse. ..
    Merci & belle journée à vous

    Amicalement

    Di-Ame

  2. Auteur
    Gabrielle 3 ans Il y a

    bonjour Di Ame
    merci de ce gentil com cela fait plaisir à lire
    @micalement

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elit. Donec nunc Donec Curabitur ut libero id

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account