A tous mes bourreaux

Petit hommage à tous mes bourreaux

Ceux qui m’ont torturé

Durant toute mon éternité

Sans me laisser éteindre leurs maux.

 

Humilié comme un vulgaire chien

Pleurant chaque nuit

Imaginant que mes larmes seront vains

Pour calmer ma douleur meurtrie.

 

Insulté comme une vulgaire carpette

Me voyant faible et fragile

Tel un morceau de sucrette

Mon âme a effleuré ces iles.

 

Balancé comme une simple et vieille chaussette

Un jour de Noël, pour le bien de cet être

Chagrinant et voulant mourir

Ma chair s’est refusée de partir.

 

Trompé pendant une relation

Un amour devenu si con

Le mal m’a torturé comme la passion

Où je me suis retrouvé tel un poisson….

 

… Hors de l’eau, avec des souffrances

Seul le Seigneur a compris

Que ma terrible vie sera une danse.

 

Valsant entre les mensonges des gens

Les coups et blessures des autres

Je me suis arraché le cœur au néant,

Puisant mes faiblesses aux vôtres.

 

Que des lâches mes bourreaux!

Sans aucune pitié, sans aucun remords

Le pardon a été oublié comme les mots

Ceux qui m’ont plongé dans l’abysse du flot.

 

Merci de m’avoir rendu ainsi

Dégouté, écœuré

Vomissant la pureté de la vie

Pour des viles personnes d’une grande lâcheté.

 

  • Vues1617
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. rymailleur 6 ans Il y a

    Vos bourreaux n’étaient pas bourrés de bons sentiments
    Autant les oublier et aller rencontrer des saints… Ou des seins… (au choix)
    Amicalement
    Rym

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

adipiscing quis nec Lorem nunc dolor sem, porta. eget Praesent lectus risus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?