A Nacéra

A Nacéra,

Comprenez-vous qu’il faut beaucoup d’amour pour elle,
Dans son regard brille  les perles et la flamme,
C’est pour lui qu’elle laissera parler son âme,
Claire comme un cristal, éclatante très belle.

Je sais son cœur me dit, elle est plus qu’une femme
Douceur d’une maman pour son petit garçon,
Et son cadran solaire, son soleil son sésame
Sa raison est qu’elle ne cherche une liaison.

Ô! Miroir du baiser en graffitis subtils
Le bonheur n’est secret ni lointaine contrée,
Doucement, lentement, il viendra se lover,

Effleurant ses cordes sensibles et habiles…
Demain dans le jardin la complainte d’aimer
Et comme d’autre choyée trouvera son profil.

 

Texte écrit pour une amie hospitalisée en même temps que moi  à Toulouse l’an passé.

  • Vues1690
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo commodo id, vel, sem, massa vulputate, accumsan ante.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?