A mes parents

Ma terre, mon pays,

tu me manques terriblement.

Tous ces beaux paysages que je revois en rêve,

et mes parents toujours là-bas qui attendent qu’un jour je revienne.

J’espère un jour revoir cette terre qui m’a vue grandir,

cette terre qui restera à jamais la mienne,

et à qui j’appartiens pour toujours.

Mon pays, tu me manques.

Tous ces visages connus,

que n’ai pas revu depuis si longtemps.

Je me revois aller au marché,

jouer avec mes amies,

me disputer avec mes cousines,

et faire la paix aussitôt.

Mon pays, quand te reverrai-je?

La nostalgie me dévore.

Elle nourrit cet espoir féroce qu’un jour, je rentrerai.

Je veux revoir mes vieux parents,

je veux pouvoir à nouveau les serrer dans mes bras.

Je veux leur dire que j’ai pensé à eux tous les jours,

que loin d’eux, mon âme a erré des années,

perdue et sans savoir où aller;

mais que maintenant, l’espoir est revenu dans ma vie,

et que j’avance vers mon bonheur.

Chaque jour qui passe m’éloigne du jour où je suis partie,

mais chaque jour qui passe me rapproche aussi du jour où je les reverrai.

Mes parents bien-aimés,

je sais combien vous m’aimez,

mais je ne saurais jamais assez combien je vous manque.

Mes parents adorés,

ne laissez pas la vie vous arracher à moi,

sans que je puisse vous revoir.

Mes parents chéris,

je vous aime plus que tout.

Cet amour me guidera vers cette maison que j’ai laissée,

avec ce jardin où j’ai joué,

ces livres que j’ai lu,

et ce bureau où j’ai tant rêvé de pouvoir partir loin de vous.

Je veux revoir cette terre qui m’a portée,

avant que je ne traverse l’océan pour accomplir ma destinée.

Tant d’années passées loin de vous,

tant de choses que je n’ai pu vous dire,

et pourtant tant d’amour que le temps ne saurait détruire.

A vous à qui je dois la vie,

à vous mes parents,

je dis sans pudeur que je vous aime infiniment.

Même si vous êtes loin, vous êtes chaque jour dans mon cœur,

et c’est cet amour qui me fait aller de l’avant.

Merci pour tous ces sacrifices que je ne saurais rendre,

merci pour toute votre tendresse,

A travers cet écrit, je voulais seulement vous dire,

Merci.

 

 

 

 

  • Vues2035
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Zaza_Dabord 4 ans Il y a

    Un écrit sensible et douloureux comme une épine enfoncée au milieu de son coeur…
    Courage 🙂
    Z. 🙂

    • Auteur
      Plume Noire 3 ans Il y a

      Merci zaza_dabord. Mes espoirs sont ma force et mon courage. Je sais qu’un jour, je pourrais rentrer revoir mes parents.

      Amitiés.
      Plume Noire.

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

neque. non ut mattis Aliquam elit. nunc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?