A l’ombre de mon âme

Embaumé dans un sarcophage

L’ombre m’a été dérobée

Une lueur espère un autre rivage

Aux regards d’Osiris mutilés.

 

Les songes vont m’envoler

Jusqu’à l’éternité,

Mon cœur sera brisé

Jusqu’aux chaînes empoisonnées.

 

La moelle brûlera comme une pierre chaude

Les ongles transperceront mon sang,

Une bougie soufflera alors cette ode

Qui, aujourd’hui deviendra mon temps.

 

Décousu le temps éternel

Peut bien m’attendre,

Une fumée noire aussi belle

Dissipe les nuages si tendres.

 

 

  • Vues1509
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

quis libero id leo ut in

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?