A l’écrivaine ignorée

Dans les jours que sillonne
Le fleuve des douleurs
S’écoulant dans les veines
D’une femme où rayonne
L’éclat des vers en fleurs
D’une renommée vaine,

S’élève le donjon
Des créations astrales
Surplombant le vulgaire
Au soir du grand plongeon,
Et l’œuvre magistrale
D’une femme naguère

Grandement ignorée
Éclaire de pudeur
Ses œuvres anonymes.
Ô femme timorée,
Aux doigts pleins de verdeur,
Ta plume magnanime,

Embrassant une feuille,
Écrit en ritournelles
Un drame qui s’éclot
Dans l’amour qui s’effeuille
Avec l’âme éternelle
Pleurant en vase clos.

Femme, ton roman gît
Dans les profondeurs blêmes
Des sublimes Orphées
Empreintes de magie ;
En leur sein sourd l’emblème
Des gloires étouffées.

Femme, je t’adore
Dans ces nuits que dessine
L’ombre de ton talent ;
Dans ta prose, j’endors
Les journées assassines
Qui brisent mes élans.

  • Vues1092
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. Ryme 3 ans Il y a

    Très beau !

  2. Auteur
  3. brunot 3 ans Il y a

    Beaucoup de femmes de lettres n’ont pas eu la renommée qu’elles méritaient, c’est sûr.
    Je me dis que leur condition d’auteur a peut-être commencé sérieusement à s’améliorer en France, avec le succès de Georges Sand, qui pour se faire une place au premier rang dans le milieu de la littérature de son temps, a eu cette idée remarquable de se donner un pseudonyme se distinguant par un prénom masculin
    Avant cette écrivaine, elles n’étaient que ces « bas-bleus », expression qui apparait en son siècle mais qu’on peut rapporter rétrospectivement aux femmes savantes de Molières par exemple ; certes, elles le furent encore plus ou moins après, mais leur sort dans ce monde littéraire, c’est quand même bien embelli au vingtième siècle.

    Amicalement
    Brunot

  4. gabriel-desanges 3 ans Il y a

    Des pages se noirciront d’écriture, créant au passage l’onirique monde imaginé, avec en filigrane l’espoir d’être lu, d’être aimé, d’être encouragé.
    Et d’être, tout court.

    Poétiquement vôtre,
    Gabriel.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?