A l’amant torrentiel

A l’amant torrentiel je dirai je suis morte

Sur nos fantasmes écrus, j’ai refermé la porte

A l’amant tort en ciel, Je dirai c’est fini

Plus personne ne verra le bourgeon qui fleurit

 

A l’amant torrentiel je dirai je m’en vais

Arrachant les sourires comme on arrache une haie

A l’amant torrentiel, l’amant de tous les temps

je ne tiens qu’à un fil et mon souffle est latent

 

De l’amant torrentiel, de l’amant merveilleux

il ne me reste guère que des jours bienheureux

de l’amant torrentiel, de l’amant qui n’est plus

il ne me reste plus que des flux et reflux

 

A l’amant torrentiel qui n’est plus que goutte d’eau

ma source s’est tarie, noyée dans le mélo

à l’amant torrentiel que j’ai tant adulé

dans des rimes douteuses me voici acculée

 

A l’amant torrentiel qui a berné mon corps

de hurlements muets, il fut le picador

à l’amant torrentiel, l’amant inattendu

dont j’adule l’odeur et tous les attributs

 

A l’amant torrentiel, je dirai je suis morte

sur nos fantasmes écrus j’ai refermé la porte

car l’amant torrentiel, aimé à la folie

de chrysanthèmes gris a couronné ma vie.

  • Vues1482
  • Aime0
  • Évaluations12345

25 Commentaires
  1. Tonin Dulot 5 ans Il y a

    Effectivement, c’est un peu tôt pour porter des crises en thèmes….

    Qu’il se l’entende bien dire….

    Cordialement
    Tonin

  2. Trémière 5 ans Il y a

    Joli jour ma Lynda,

    un poème touchant et très bien mené.

    “” amant torrentiel “” : quelle trouvaille !

    Je reviendrai te lire à tête reposée. Je suis fatiguée : une nuit entière à écrire, la nuit suivante : trois heures de sommeil …

    Je t’embrasse affectueusement.

    Rose

    • Auteur
      lifesof 5 ans Il y a

      Rose, ne t ‘a t ‘on pas dit (ça se dit ça?) qu’il faut au moins quelques heures de sommeil nocturne pour réparer les dégâts du jour et reposer ses neurones mais surtout pour rêver,
      je te remercie pour tes mots,
      le “torrentiel” est venu comme un torrent, je n’ai rien vu arriver,
      sourires et bisous

      Lynda

  3. Tesnim 5 ans Il y a

    MAIS AUX PASSAGES J’AI VU UN TORRENT DE PASSION
    b journee

  4. Amarante 5 ans Il y a

    O j’aime cette comparaison de l’amant infidèle avec l’eau d’un torrent qui passera sous les ponts aussi inexorablement que passe le temps.

    Amicalement
    Amarante

  5. monsieurlemilliardaire 5 ans Il y a

    On sent bien que l’amant a eu de belles chevauchées derrière la porte et que sa destinée
    s’arrêtait à la limite de l’amant torrentiel, joli poème avec de très belle rimes, bravo !!

    • Auteur
      lifesof 5 ans Il y a

      Des chevauchées, des chevauchées, qui a parlé d’équitation, je vous parle d’amour,
      merci un milliard de fois,
      sourires

      Lynda

  6. melodie-rebelle 5 ans Il y a

    Il est douloureux ton poème comme la vie, l’amour peuvent l’être, j’ai vraiment beaucoup aimé

    un plus j’aime pour cette écrit et noté aussi bien sure. ( c’est pas la première fois que je clique j’aime mais je le dis à present comme on disait plus vote sur le premier jepo )

    bisous et merci

    • Auteur
      lifesof 5 ans Il y a

      Merci Mélodie, oui dans l’écriture il y a la douleur qui souvent laisse de belles traces, faudrait il souffrir pour écrire?
      La question est posée,
      avis aux amateurs,

      je t’embrasse

      Lynda

  7. Larsenbac 5 ans Il y a

    Moi j’ai mal pour l’auteure, et j’espère que ce n’est pas Vous ! 🙁
    Parce que c’est un paysage de désolation qui s’installe, source tarie et porte fermée… Et qui l’a fermée cette porte, hein…?
    Je n’ai pas la clé, mais j’aimerais bien ouvrir la cage aux oiseaux !

    Amitiés

    Léo

    • Auteur
      lifesof 5 ans Il y a

      on va dire que l’auteure de ce poème est une femme qui a vécu une histoire vieille comme le monde, une histoire vieille comme Adam et Eve,
      l’auteure peut être une seule ou un millier de femmes ,
      il y a la cage aux oiseaux et puis le miroir aux alouettes, on ferme l’un et l’on brise l’autre,
      pour l’heure, j’ai envie de sourire,
      merci Léo,

      Lynda

  8. COURDESSES 5 ans Il y a

    Météorologie…

    Traces d’une saison orageuse provoquant de fortes érosions.

    Il y eut des pluies torrentielles qui creusèrent de profonds sillons, entraînant des coulées de boues, arrachant les arbres et les fleurs d’un jardin d’amour qui ne demandait que soleil, douces et tièdes pluies.

    Tout ce qui est torrentiel creuse à vif, emporte, laisse des traces en profondeur.

    ” Bien sûr nous eûmes des orages
    Vingt ans d’amour c’est l’amour fol… ”

    Les vieux amants (Brel)

    • Auteur
      lifesof 5 ans Il y a

      Courdesses,
      votre commentaire est à garder dans une boite tant il est beau , il résume parfaitement la situation.

      Merci encore,

      Lynda

  9. Pooete 5 ans Il y a

    Re lifesof,
    “le picador” expldr

  10. Plumaillon 5 ans Il y a

    Avec le sourire je dirai que cela aurait pu être une histoire d’eau 😉
    mais le fond reste triste comme l’est tout amour défunt.

    Une lecture plaisante, merci Lifesof.

    Belle journée.
    Amicalement

    • Auteur
      lifesof 5 ans Il y a

      merci Plumaillon pour ce sympathique commentaire,
      oui souvent je fais l’équilibriste entre le drôle et le tragique.

      A bientôt

      Lynda

  11. Saraz1 5 ans Il y a

    Bonjour, voilà une belle et noble façon de tourner la page et d’exorciser ses maux.

    Amicalement.

  12. rymailleur 5 ans Il y a

    C’est po drôle!!!
    Un amant torrentiel
    Ya du fiel

    Amicalement
    Rym…

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Oh rymailleur où êtes vous, loin ailleurs, je découvre juste vos mots, je vous répond si un jour vous passez par là, vous trouverez les miens.

      A un de ces jours, peut être .

      Lynda

  13. Ecriveurvain 4 ans Il y a

    Souffrance dans l’écriture? Pas plus que d’eau dans les torrents… Merci Lynda 🙂
    Bruno

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent leo lectus libero. vel, ipsum vulputate, ipsum mattis Donec venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?