A la vague, à l’écume

A la vague, à l’écume

La courbure de l’horizon
Gravée dans leur mémoire,
Les marins reviennent sans cesse
A la vague, à l’écume,
Aux immensités silencieuses
Dont se farde le ciel.

Comme un seul souvenir
Caché au fond des yeux,
Ils gardent en camaïeu
Les nuances bleues de l’infini.

Quand s’effacent les couleurs,
Les nuits encore portent en elles
Le va-et-vient des marées de l’amour
Et jusqu’au milieu de leurs rêves
La mer essentielle divague
Encore et encore en leur âme.

  • Vues2986
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Jeanlegentil 4 ans Il y a

    Bravo c’est joli

  2. IRIS1950 4 ans Il y a

    Bravo à vous pour cet écrit sur les marins et celle qui est leur maîtresse. Belle soirée. IRIS

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Sed ipsum mattis dapibus ipsum amet, Donec venenatis in justo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?