à la lumière du jour naissant

Debout, près de la porte , j’ose à peine lever les yeux pour te regarder.
Les paupières entre ouvertes  , peintre sur sa palette , par petites touches , lentement , avec délicatesse de peur d’abimer le moment , j’esquisse du regard.
Surtout ne pas aller trop vite , l’instant est magique .
Les volets sont fermés.
Fidèle , la lumière du jour naissant s’infiltre au travers des interstices , jeux d’ombres sur ton corps .
L’artiste a dessiné là , au pinceau , quelques traits d’or , obliques parfaits , parsemés de fines poussières aurifères.
Puis m’enhardissant , j’avance d’un pas , puis de deux , lentement , prudemment , félin à la chasse  , tous sens en éveil , je tourne autour de la couche .
L’air de la pièce empli de ton odeur , mélange de parfums et de sueur, je ferme les yeux et me laisse guider par ton  souffle doux et régulier.
Le temps s’arrête…..
Alors tout n’est plus que silence , un de ces instants que l’on aimerait éternité.

  • Vues1954
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

in Aenean sed vulputate, quis, Donec felis et, consectetur commodo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?