A l’ ‘automne de nos âges

 

Novembre installe sa couette frileuse
Au firmament de nos émotions
Et glace au parvis des illusions
Nos gracieuses errances amoureuses.

La nature esseulée s’endort
Au cœur de nos imparfaites vies
Ignorante des misères engourdies
Mensonge suintant de réconfort

Voici que s’écoule le doux temps
Fuite comme une fraîche fontaine
Oscillant l’aile de nos cinquantaines
Vers l ‘ union d ’espoir attendrissant.

 

Gabrielle .E.

  • Vues906
  • Évaluations12345
16 Commentaires
  1. Zaza_Dabord 3 semaines Il y a

    … Un temps où l’on ramasse nos feuilles déjà écrites à la pelle.
    Manuscrit de joies et de peines en bouquet de souvenirs à relire 🙂
    Amitiés soleil
    Z. 🙂

    • Personne 3 semaines Il y a

      J’aime toujours tes coms Zaza, et comme tu dis si joliment : en bouquet de souvenirs.

      Gabrielle, ton poème est très beau, et ma strophe préférée :

      Novembre installe sa couette frileuse
      Au firmament de nos émotions
      Et glace au parvis des illusions
      Nos gracieuses errances amoureuses.

      J’adore celle-ci, elle est Superbe !!!!

      MERCI 1000 fois pour ce magnifique partage, à relire sans modération ce n’est que du bonheur…..

      Belle et douce journée
      Amicalement
      Personne 😉

    • Auteur
      Gabrielle 2 semaines Il y a

      merci Zaza de ton joli com qui me touche beaucoup
      @micalement

  2. Trémière 3 semaines Il y a

    Joli soir ma charmante Gabrielle,

    Un poème frémissant à lire plusieurs fois. 😉 Mélancolique mais si vrai ….

    Comme la vie passe vite ! !

  3. Trémière 3 semaines Il y a

    Je n’ai pas envie de quitter ta page, je t’assure que c’est vrai 😉

    J’ajoute Vote, étoiles et un gentil sourire !

    Je dis “gentil parce que parfois il m’arrive de mordre en souriant loll )

    Tendrement

    Bises

    Rose ***

    • Auteur
      Gabrielle 2 semaines Il y a

      ma tite Rose je suis bien flattée que tu veuille rester sur ma page
      oui la vie passe vite hélas, on a tant à apprendre, non, non ne mords pas ma belle sourire lol
      merci de ton passage c’est un plaisir chaque fois renouvelé
      bises ma jolie
      @micalement

  4. Perceval 3 semaines Il y a

    Superbe !! j’ai beaucoup aimé !
    A l’automne de nos âges….
    oscillant l’aile de nos cinquantaine !!
    Il faudra refaire le même ou presque avec le printemps !
    “Au printemps de nos âges…”
    Amitiés
    Perceval

    • Auteur
      Gabrielle 2 semaines Il y a

      sourire Perceval , le printemps est tumultueux, c’est l’âge des expériences, des découvertes, il fleurit les coeurs, il déborde en tourbillon gracieux trépidant de vie, le printemps de nos âges est une merveille
      merci Perceval de ta visite et d’avoir aimé
      @micalement

  5. Béasse jean pierre 3 semaines Il y a

    61, 62, 63, ….. 68, bientôt l’hiver, Brrr..
    De ces hivers la nature a besoin
    Il est joli votre texte, Personne, et en plus, il finit bien, l’espoir et la tendresse, merci de ce partage
    Bonne journée

  6. Loulette 2 semaines Il y a

    quel joli poeme…..LA CINQUANTAINE PASSE VITE…TROP VITE…..Passe le temps …SAISON APRES SAISON…..JUSQU’A LA FIN§

    • Auteur
      Gabrielle 2 semaines Il y a

      chaque saisons à ses joies, hélas oui elles passent trop vite, on a jamais assez de temps
      merci de votre passage sur mes lignes
      @micalement

  7. Chaleil 2 semaines Il y a

    Très beau poème descriptif à merveille…

    Basile

  8. Trémière 2 semaines Il y a

    Joli soir ma chère Gabrielle,

    Une relecture au passage ….. de ce très beau poème ….

    Bisous et tendresse de

    Rose ***

Laisser une réponse

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

12350746341e1adb35b11198bd0f7ee7oooooooooooooooo
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?