A la hauteur de notre amour…

A la hauteur de notre amour

Plus le temps passe et moins j’y crois
Aux lits de mousses au fond des bois
Aux torrents grondant l’Esperance
Aux lueurs perdues, aux innocences

Tes marelles ne vont plus au ciel
Qu’as tu fais de ces aquarelles
Virginités de nos enfances
Transformées trop tôt en errances

Alors si nous ne nous aimons plus
Mon petit pays des lumières
Saches que j’en ai le coeur fendu
Que mes yeux pleurent sur ta terre
Alors si nous ne nous aimons plus
Mon petit pays d’insolences
Que sont tes rêves devenus
Toi que j’ose à peine nommer France

A la recherche du tant perdu
Tes mémoires en malentendus
Il faudrait fendre les cuirasses
Des déserts brûlant sous ta glace

Briser les divisions d’horreurs
De ces vils manipulateurs
De tes rois tristement élus
Des votes pour des parvenus

Alors si tu ne m’aimes plus
Mon petit pays des poussières
Saches que l’espoir a survécu
Aux tristes goûts de tes amers
Alors si tu ne m’aimes plus
Hexagone de tes suffisances
Saches qu’un jour seront épandues
Des larmes pour ta renaissance

Sacrifier futiles pour subtiles
Lutter toujours pour tes fragiles
A trop te prendre pour un géant
Tu pourrais faire peur aux enfants

Eux qui sont la lumière du monde
Derniers remparts aux bêtes immondes
Eux dont je vois brûler le feu
Asséchant les larmes à nos yeux

Alors si l’on peut s’aimer encore
Mon doux pays, vieux sémaphore
Brises enfin les chaînes à nos pieds
Donnes un sens au mot liberté
Moi je pourrais t’aimer toujours
Si un jour en toute honnêteté
Tu faisais des hymnes à l’amour
Des hymnes de fraternité

  • Vues1241
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Di Ame 3 ans Il y a

    Et si les clôtures faisant les pays,
    Le petit jardin égoïste de chacun,
    Si demain l’on prenait la main,
    Le cœur de nos voisins dit !

    France ! Belle de tes savoir faire…
    On t’a donné un prénom d’Essence,
    Comme sœur en douceur mère,
    Entends la valse du poète qui t’a offert

    Cet hommage sage en murmure de vers

    Merci à vous ! Un joli souffle…
    Même si je respire la terre en ciel et ne porte aucun amour à un pays défini mais aux âmes qui y sont, j’ai aimé vos mots…

    Belle journée en liberté d’un sourire et d’aimer

    Amicalement

    Olivier

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo accumsan venenatis Phasellus lectus felis Donec consectetur mattis ante. Donec ultricies

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account