A c’qui parait : Mais de quoi j’me mêle !

A c’qui paraît : La distraction

  • Oh là là Odile, puisque j’vous tiens, vous savez pas c’qui m’est arrivé hier matin quand j’allais à la poste ? J’vous l’dis, vous répétez surtout pas c’est pas glorieux !

  • Et ben figurez-vous qu’au moment où j’en montais les trois marches dis donc, j’me suis aperçue que j’avais pas quitté mes charentaises…

  • Vous vous rendez compte pour une fois que j’avais mis mon beau manteau de lapin … Oui çui qu’j’ai reçu de Gilbert de l’anniversaire que j’m’y attendais pas. Faut dire qu’il avait à s’faire pardonner à cause de sa sœur mais ça c’est une aut’e histoire pas glorieuse non pu celle-là… l’histoire, pas sa sœur … encore que !

  • Et ben c’manteau pour une surprise c’était une surprise, si j’vous dis que j’en ai pleuré ma petite larme… Moi qui pensais avoir tout versé la veille à l’enterrement de ce pôv’e Anatole …

  • Ah oui ! Ca le coup du lapin j’men souviendrai pour le restant de mes jours… Et vous savez pourquoi en plus j’m’en souviendrai pour l’restant de mes jours, entre-nous ? Parce que l’Gilbert y m’offre jamais rien qui m’fais plaisir d’ordinaire…

  • Alors pensez pour une fois qui m’offrait quelque chose de beau sans qu’je sois derrière lui… j’ai rien trouvé de mieux que d’le sortir avec mes vieilles charentaises… J’les aime bien parce que j’me sens bien dedans, j’peux pas les jeter, c’est le doudou de mes pieds, y peuvent pu s’en passer …

  • N’empêche que s’il avait plu, ne serait-ce que trois gouttes, j’m’en s’rais rendue compte -la charantaise c’est une éponge – et j’aurais enfilé mes Scholl, mais là, avec le dérèglement climatique et la dérive des continents on sait pu où est le nord… C’est bien simp’e moi j’en perds la boule…

  • En plus j’ai rencontré Bernadette sur l’chemin, vous croyez qu’elle m’aurait dit quelque chose, pensez donc… trop contente ! Ah ça, dès qu’elle peut vous enfoncer  celle-là c’est un vrai tournevis !

  • C’est vrai qu’en ce moment qu’est-ce que j’suis distraite, si ça continue un jour je f’rai mon marché en combinaison et encore ce sera beau si j’en met une… Remarquez c’est pas pire que Gilbert, la dernière fois il est allé aux boules avec le sac poubelle et ben vous me croirez si vous voulez y s’est demandé tout le long du chemin d’où venait cette odeur de crevette…

  • Oui la veille, vous savez, non vous savez pas et ben j’vous le dis, j’avais fait une petite soupe de crevettes. C’est bon ça les crevettes, ça vous fait des protéines avec les légumes et pi pour le soir c’est léger… A nos âges, une petite salade, un bout de fromage sur tout ça et ça nous suffit à Gilbert et à moi… On avait fini pars des clémentines, elles sont bonnes en ce moment…

  • Enfin tout ça pour vous dire que les crevettes c’est bon, mais dans une poubelle ça sent la mer comme à Cabourg quand on voudrait qu’ça quitter le port … Vous croyez pas !

  • C’est pas beau de vieillir hein… un jour on y laissera n’te peau.

  • Oh mais je vous ai pas dit la meilleure des meilleures… Le Gilbert il a joué aux boules tout l’après-midi, mais c’est qu’il est revenu avec le sac poubelle et l’odeur de crevette… Heureusement y s’est arrêté avant au local  sinon y m’aurait encore entendu !

  • Ca nous a tenu la conversation toute la soirée c’t’histoire vous imaginez !

  • Quelle heure qui s’fait ? Faut que j’vous laisse, j’vais mettre mon lapin au four et pi j’ai d’la peluche, j’fais des frites à midi, j’ai mon petit-fils…

  • Je vous embrasse, j’ai pas mis de rouge

Z. 🙂

  • Vues1496
  • Aime0
  • Évaluations12345

8 Commentaires
  1. Loulette 2 ans Il y a

    COUCOU j’AI RELU TOUS LES AUTRES “A C’QUI PARAIT”pour trouver le prénom de cette brave dame, la femme de Gilbert la copine d’Odile et des autres//…..LOL Et bien que nenni, nul part figure son prénom;Ah pour causer, elle cause, elle en a des choses a dire!!!!Pauvrette en charentaises et manteau de fourrure dans la rue;;;;Mais ce qu’elle ignore,c’est que ça peut arriver à d’autres ce genre d’oubli;Et puis en vieillissant nos neurones pédalent un peu dans la choucroute!!!Merci ZAZA de cette incursion dans la France profonde!

    • Auteur
      Zaza_Dabord 2 ans Il y a

      Non Loulette la femme de Gilbert n’a pas de prénom 🙂 C’est elle qui parle, elle ne s’appelle jamais 🙂 C’est un personnage qui m’amuse et que je trouve attachant finalement. 🙂
      Merci d’avoir relu les autres, tu dois la connaitre presque par coeur 🙂
      Amitiés soleil
      Z. 🙂

  2. SYL30 2 ans Il y a

    Vous croirez, vous croirez pas mais c’est mieux qu’la téléréalité.
    Belle soirée

  3. Béasse jean pierre 2 ans Il y a

    Heureuz’ment qu’c’était pas vous qui le portiez, le sac poubelle, à l’intérieur de la poste, ça aurait fait désordre! Le lend’main c’est tout l’village qui l’aurait sû! Après çà, vot’ réputation … !
    Amicalement
    Robert

  4. Auteur
    Zaza_Dabord 2 ans Il y a

    Mais taisez vous donc ! Je vous jure on n’est pas fier … Y’a des fois on se demande c’qui nous passe par la tête si on en a une. Enfin c’est la vie mon brave Robert si y’avait que ça on s’rait les plus heureux du monde. 🙂
    Vous direz à v’ot’e Jeannine que j’ui rendrait son Modes & Travaux dès qu’j’aurais fini le pull jacquard de mon Gilbert. Il est heureux comme tout si vous saviez, je crois qui va dormir avec ….
    Allez je file c’est jour de lessive j’ai pas eu le temps de la mettre en route.
    🙂

    • Béasse jean pierre 2 ans Il y a

      J’aim’rais autant que vous ne lui rendiez pas, à Jeannine, son Mode et Travaux, elle m’avait montré des photos de chaussettes en alpaga qu’elle avait envie de faire et de m’offrir. Des chaussettes avec une séparation entre le gros orteil et les autres. Comme elle sait que j’adore marcher avec mes tongs, elle s’est dit que comme ça je pourrais les mettre en hiver!
      Bonjour à vôt’ Gilbert
      Marcel

  5. Ecni 2 ans Il y a

    Je trouves que GERMAINE lui irait bien … le titre les aventures de Germaine ça sonne bien …
    mon passage préféré :
    mes vieilles charentaises… J’les aime bien parce que j’me sens bien dedans, j’peux pas les jeter, c’est le doudou de mes pieds, y peuvent pu s’en passer …
    le doudou de mes pieds ça ne s’invente pas …

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ultricies ipsum fringilla justo facilisis venenatis velit, mattis ante.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?