Parce que nous sommes des hommes

Nous donnons le maximum

Mais parce qu’elles sont des femmes

Nous les jugeâmes

 

Comme des esclaves

Semblable à des épaves

Elles s’enflamment

Pour prouver que la flamme

 

De l’humanité brûlent en elles !

Elles sont belles

Mais elles méritent comme tout le monde

À entrer dans cette ronde

 

Qui a l’air profonde

Car en une seconde

Cette société pour les achevé

Car elles ont voulu s’octroyer

 

Le statut d’une humaine

Et non esclave !

Je ne supporte plus qu’on les mène

Avec leurs enclaves

 

Je vais les débarrasser

De ce qui les retient

Je vous le dis elles ne t’appartient

Surtout pas et je peux te le prouver !

  • Vues1553
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires
  1. Florabateaumots 3 années Il y a

    Je repasserai pour le commentaire.
    Il y a ceux qui sont sur la route pour travailler et ceux qui vont dormir pour accueillir le jour dans quelques heures.

    A plus
    5h05 du mat, à mon cadran.

    https://www.youtube.com/watch?v=l9lukUxH1N8

  2. Florabateaumots 3 années Il y a

    Après quelques heures de sommeil. Je ne fais que passer pour relire et commenter.
    18 heures, il ne fait pas encore nuit. Le ciel est gris, le soleil s’est retiré, un éclat illumine les cieux.
    On dirait un miroir qui accueille les reflets du monde.
    Pour revenir aux femmes, j’apprécie le combat de votre plume.
    Chevalier au secours de nos Belles trouvez la clé, je sais qu’elle est sur l’un de ces ogres.

    Au plaisir de vous rejoindre dans votre quête.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut nunc justo in pulvinar dolor. leo. id lectus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account