Le cerf-volant rouge

Le cerf-volant rouge

Au dessus de nos têtes un bleu bien trop limpide
Sur le lac livide, des arbres aux feuilles colorées
Seul maître, le silence, musèle des enfants intrépides
Suspend leurs cris, les yeux restant bouche bée

Un bel oiseau rouge déchire un bout de ciel
À une hauteur vertigineuse portée par le souffle du vent
Il flotte parmi les nuages déployant ses grandes ailes
Qui veut-il toucher aussi haut, cet étrange lien de sang ?

Il est lié à la terre par des ficelles qui le maîtrisent
Ces mains qui jouent avec son corps l’admirent
Qui est cet homme à l’âme bien grise
Veut-il atteindre les cieux ? Qui peut lui interdire ?

Il est mi ange mi démon ou juste un humain ?
Derrière ses lunettes noires je ne puis lire ses yeux
Terrasse-il l’hydre de Lerne ce monstre fabuleux ?
Sans aucun doute ses maux n’ont plus peur de rien.

LILASYS….

  • Vues2109
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. Daniel Beau 4 ans Il y a

    Ouff quel rythme. J’ai le souffle coupé c’est magnifiquement apaisant.

  2. Raymond 4 ans Il y a

    Un texte qui me fait penser au poète gardien qui du cerf-volant jouait de l’autre côté de la muraille avec une enfant les messages entraient et sortaient passe muraille était crée.
    Merci du partage Lola

    Bisous
    Raymond
    v*****

  3. Hamilcar01 4 ans Il y a

    Souvenir de vacances en bord de miel
    Toi, les yeux au ciel. Moi, les yeux sur Toi.
    Tu suivais du regard le grand oiseau de toile
    Je traçais du coeur un bel arc-en-ciel…

    Bisouss

  4. luron1er 4 ans Il y a

    Berk ou le concours de cerf volant

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

neque. vel, ipsum tristique Praesent id

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?