Poèmes publiés par les membres

On nous ment

Dis, tu reviens quand ? je pense qu’ici on nous ment A l’ombre de l’arbre grandiose on me dit que tu te reposes entouré de fleurs aux mille couleurs de fruits aux subtiles saveurs Le chant magique des oiseaux berce doucement ton âme de la vallée de la Soummam vers le lieu secret, tout là-haut Ici, les rayons du soleil […]

A PERTE DE VUE

Une ligne au loin trace ton horizon Je tends la main pour te retenir un peu Si léger là-haut tu en as fait ta maison Et moi si bas mes jours brûlent à petit feu Je me sens chaque soir perdue et si nue Je te cherche encore à en perdre la vue Parfois je crois entendre tes pas Mais […]

MOT À L’ESPÉRÉ

Oui c’est bien de TOI dont il s’agit L’espéré de mes mots si légers Je t’appelle, je te rêve et j’écris Un brouillon sans titre pour te crier Viens, avance, approche sans bruit Viens me chuchoter ce jour ou cette nuit Nous serons enfin deux pour une vie Nous serons enfin là où nul ne fuit Alors c’est bien d.un […]

UN CRI MUET POUR UNE BELLE VIE

C’est un cri que nous lançons a cette planète! Nous sommes aussi des étres sur cette terre! Meme si notre avis ne compte pas! Nous avons aussi un coeur qui bat! l’homme est responsable de tout çà!! Alors unissons-nous pour ce combat! Et arretons cette pollution! cette arme fatale sera la destruction!! Moi L’hirondelle! parfois je frole les avions,elles volent […]

Idées noires

Voyez vous mon amour, à défaut de me pendre à votre cou, je le ferai dans ma salle de séjour, à une poutre couleur acajou. Et j’ai aussi au plafond, une araignée qui fait des bonds,  la seule chose qui la chasse, est de me noyer au Chivas, cela provoque des appels d’air, au cerveau et dans les artères. J’évite […]

Perdre son père

Perdre son père, c’est  cette souffrance particulière, unique Mon corps est là pour le rappeler à l’infini Comme un point de côté qui se réveille en même tant que le soleil au matin Comme un caillou dans sa chaussure qui des jours vous empêche d’avancer .. Un petit caillou que vous essayez en vain de déplacer, de cacher Une douleur […]

CIMETIÈRE

CIMETIÈRE L’obscurité qui te recouvre est immobile et sans appel que l’on t’enferme ou que l’on t’ouvre tout restera toujours tel quel je n’ai pas froid pourtant je tremble et je renifle un peu trop fort face à ce trou qui nous rassemble et nous attend vivants et morts tout est fini le cimetière est déserté par les vivants il […]

ENTERREMENT

ENTERREMENT Le curé chante et je l’écoute mais je n’entends que la douleur de cette absence où l’on ne goûte plus les mensonges des chanteurs   nous sommes tous devant la boite où l’on ne range aucun objet elle est aussi longue qu’étroite comme un avenir sans projet   le curé parle et je regarde la boite pleine où l’on […]

ENTRE DEUX

ENTRE DEUX Personne n’ose alourdir l’air déjà pesant de pauvres mots sans importance autant se taire et renifler quelques sanglots nous nous sentons tous désarmés nous regardons ses yeux clos sa bouche aussi reste fermée dans un silence sans repos alors on parle un peu sans bruit des souvenirs dans nos cartons des vieux beaux jours avant la nuit au […]

Hôpital

HÔPITAL Notre visage est sous un masque mais nos regards ne mentent pas le monde entier me semble flasque sauf ton corps caché sous les draps tes yeux fermés ne savent rien de ces écrans qui te surveillent jusqu’à la fin pour voir combien de temps durera ton sommeil la mort attend la bouche ouverte où des tuyaux comme des […]

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dolor. in et, tristique efficitur. vel, Nullam

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account