La valse des flocons

La valse des flocons

La valse des flocons
Glisse sur le cocon
Des ombres endormies
Sous la couette amie.La sylphide des cieux
Embrasse nos yeux ;
Blanche neige en poussière
Couvre la nourricière.

Scintillant de blancheur,
Aveuglant les marcheurs,
Elle allège les cœurs
Du fardeau des rancœurs .

Les blizzards de l’hiver
Sillonnent l’univers
Des douleurs assoupies
Dans la chaude utopie ;

Soufflant la mélopée
D’une prose échappée
Des noires cheminées
Quand l’âme est laminée.

Tant de papillons blancs
Étalent leur talent
Dans l’apaisante haleine
Qui flotte sur la plaine.

Le froid saisit nos membres ;
De l’arbre, coule l’ambre,
Le larmoiement sucré
D’un hiver éploré.

L’agitation glaciale
D’une saison martiale
Sculpte maintes folies
Dans la mélancolie

Des eaux qui dégoulinent
D’une neige féline
Lorsque le froid la ceint
D’un soleil assassin.

  • Vues323
  • Évaluations12345
3 Commentaires
  1. Photo du profil de gabriel-desanges
    gabriel-desanges 4 mois Il y a

    Les flocons viendront, bientôt, ornementer les plaines.
    Et rappelleront votre joli poème.

    Poétiquement vôtre,
    Gabriel.

  2. Photo du profil de brunot
    brunot 4 mois Il y a

    La valse des flocons
    Glisse sur le cocon
    Des ombres endormies
    Sous la couette amie.

    C’est vrai qu’on est bien sous la couette quand au-dehors
    souffle l’aquilon et tombe la neige

    Brunot

Laisser une réponse

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

33f418a025d4a2015cc3b7da528c6ac9+++++++++++
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account